Sélectionner une page

Le célibat, une vocation ?

Accueil » Célibat » Le célibat, une vocation ?

À l’origine de toute vocation à la vie consacrée, il y a toujours une expérience forte de Dieu, une expérience qui ne s’oublie pas, on s’en souvient toute sa vie !… Et cela nous ne pouvons pas le calculer ni le programmer. Dieu nous surprend toujours ! C’est Dieu qui appelle… 

Pape François aux jeunes à Assise, 4 octobre 2013

Le pape François nous dit que « la vocation à la joie de l’amour est l’appel fondamental que Dieu place dans le cœur de chaque jeune pour que son existence puisse porter du fruit ». À chacun de choisir, par de petits pas faits dans la foi, sa route, celle qui le mènera à la plénitude de la joie.

Retrouvez ci-dessous l’homélie de Mgr Emmanuel Gobilliard, intitulée « Seigneur qu’attends-tu de moi ? », lors de l’envoi en mission de volontaires MEP le 22 avril 2018 à la chapelle des Missions Étrangères de Paris.

« La vocation c’est d’abord et avant tout de demander au Seigneur à chaque instant et chaque matin : « Seigneur qu’attends-tu de moi ? », « Que veux-tu de moi aujourd’hui ? Mais le meilleur moyen de trouver sa vocation, c’est de vivre, c’est d’agir, c’est de bouger. Ce n’est pas de rester enfermé, statique à attendre une parole qui ne viendra jamais. C’est être actif, avoir un projet aussi court soit-il ! (…)
Quel magnifique témoignage de ce qu’est la vocation et de ce qu’est la vie ! (…) se donner en permanence ! C’est de donner sa vie chaque jour ! C’est de donner à l’autre ! Ce sera parfois fatiguant, épuisant, mais ce sera toujours ressourçant. Pourquoi ? Parce que m’étant donné totalement, j’aurai la possibilité d’être renouvelé, d’être ressourcé.
Le Pape justement nous a donné un magnifique enseignement, Gaudete et Exultate. Dans cette exhortation, il y a une phrase qui renouvelle profondément le concept de la vocation. Il ne dit pas chaque saint a une mission à accomplir. Il dit « Chaque saint EST une mission ». C’est-à-dire que, dans ce dialogue profond que j’ai avec le Seigneur chaque jour, avant d’avoir trouvé ou pas mon état de vie, dans ce dialogue profond, je vais découvrir qui je suis. Le Seigneur va me faire découvrir qui je suis, par son amour, par sa charité profonde, par la connaissance qu’il a de moi. Je ne sais pas qui je suis moi-même. Sois je me dévalorise, sois je me survalorise, soit je me compare ; autant d’écueils qui nous empêchent de vivre et de trouver notre vocation. Le Seigneur peut nous permettre de nous connaitre profondément, avec joie, avec charité, avec humilité.
Lorsque vous vous présentez au Seigneur dans une mission, dans une vocation, offrez-lui tout ! Y compris vos blessures, vos pauvretés et même votre péché. Il n’y a rien en vous qu’Il ne puisse transformer, avec sa grâce, en quelque chose de beau.
La vocation se renouvelle chaque jour. La vocation se vit dans un dialogue ; dialoguez avec le Seigneur, dialoguez avec les autres et avec les pauvres, dialoguez aussi avec vous-même. C’est la croissance spirituelle, c’est l’expérience de la miséricorde, c’est l’expérience de la confiance du Seigneur sur vous.
Ce n’est pas de ce que vous êtes capable de faire, ce n’est pas d’un projet que vous auriez imaginé, c’est de vous dont nous avons besoin dans l’Église ! Le Seigneur a besoin de vous tels que vous êtes !
La bonne nouvelle c’est que le Seigneur a besoin de moi maintenant, aujourd’hui ! formidable ! et donc je vais pouvoir être actif aujourd’hui. Parce que la sainteté c’est aujourd’hui ! Ce n’est jamais demain. Dire « demain je serai saint », c’est stupide parce que Dieu est l’éternel présent. »

Pour aller plus, rendez-vous sur le site des vocations « Découvrir là où Dieu m’attend ».